• contact@regionsudcomoe.ci
  • +225 21 30 55 97 / 98

Mise en place d’un fonds d’investissement local : exemple de Sud-Comoé Investissement

L’économie locale constituant un levier important pour impulser le développement et répondre aux besoins de la population, l’un des défis du Conseil Régional est de faire de la Région du Sud-Comoé un territoire attractif qui favorise les investissements.

Aussi, la région du Sud Comoé a-t-elle privilégié le Fonds d’investissement comme outil d’incitation dans la démarche de création et de développement d’activités productrices de richesses. La présente communication portera sur la Mise en place d’un Fonds d’Investissement local, exemple de Sud-Comoé Investissement.

1. Contexte et justification du Fonds

  • La promotion du développement économique locale est un des axes majeurs de la politique de la décentralisation en Côte d’Ivoire. Cependant, les collectivités territoriales ivoiriennes restent encore tributaires de l’Etat au plan budgétaire. Aussi dans le cadre de la mise en œuvre de son programme de développement économique et social qui vise
  • d’une part, la réalisation des infrastructures socioéconomiques de base,
  • d’autre part, la création de richesses afin de lutter efficacement contre la pauvreté des populations et le chômage des jeunes,
  • et au regard de la notoriété du territoire recherchée par les investisseurs, la Région du Sud-Comoé s’est engagée à développer des mécanismes visant à attirer l’investissement. Une des composantes essentielles de cette approche est la création d’un fonds régional d’investissement du Sud-Comoé, dénommé Sud-Comoé Investissement SCI).

2.Objectif du Fonds

Créer des richesses afin de lutter efficacement contre le chômage des jeunes et la pauvreté des populations et promouvoir l’industrialisation de la Région.

3. Organisation du Fonds

Le Fonds est organisé à travers une société anonyme à capital variable dénommée SUD-COMOE INVESTISSEMENTS (SUD-COMOE INVEST) constituée avec un capital initial de 10 millions FCFA appelé à évoluer pour atteindre un premier pallier d’un milliard de francs CFA. SUD-COMOE INVEST a pour  objet :

  • La création de sociétés dans les secteurs économiques suivants : agriculture, agro-industrie, industrie, mine, tourisme, hôtellerie, immobilier, aménagement, transport, micro-finance, pêche, artisanat, technologie de l’information, énergie, sur toute l’étendue du territoire national et principalement dans la Région du Sud-Comoé;
  • la création, l’acquisition, la location, la prise en location-gérance de tous fonds de commerce, la prise à bail, l’installation, l’exploitation ou la cession de tous procédés et brevets concernant ces activités ;
  • la participation directe ou indirecte de la société dans toutes opérations financières, immobilières ou mobilières ou entreprises commerciales ou industrielles pouvant se rattacher à l’objet social ou à tout objet similaire ou connexe.

4.Résultats attendus du Fonds

  • Des investissements financièrement rentables et pourvoyeurs d’emplois (création de projets d’entreprises commerciales) sont réalisés dans les secteurs ci-après : Industrie, Agro-industrie, Mines, Tourisme, Institutions de micro finances, Projets d’infrastructures, Immobiliers, énergie, etc.
  • La garantie pour des emprunts aux sociétés dans lesquelles le Fonds est actionnaire est assurée ;
  • Un fort sentiment d’appartenance est créé entre les personnes morales et physiques actionnaires du Fonds ;
  • L’accès des PME locales et des populations vulnérables au crédit est favorisé ;
  • Des participations dans le capital des sociétés sont prises et la souscription à des émissions d’obligations est faite ;
  • La crédibilité ou la notoriété de la Région auprès des partenaires relatifs aux demandes d’appui financier est acquise.

5. Management du Fonds  

  • Administration du Fonds  Un premier Conseil d’Administration de quatre (4) membres est mis en place. Il pourra être complété éventuellement par d’autres souscripteurs, par des professionnels indépendants ou par un gestionnaire professionnel constitué en société de gestion de fonds.

Souscription  

  • Les personnes physiques et morales, les opérateurs économiques installés sur le territoire régional du Sud-Comoé ou ailleurs ;
  • Les mutuelles de développement et les sociétés coopératives ;
  • Les cadres du Sud-Comoé et toutes autres personnes physiques ou morales intéressées par le développement du Sud-Comoé.  
  • Partenariat Une convention de partenariat est signée entre la société Sud-Comoé Invest et la Banque Nationale d’Investissement (BNI GESTION), pour le conseil, la mobilisation et la gestion du fonds d’investissement.
    Les principaux objectifs de ce partenariat sont : La structuration technique, administrative et juridique du fonds ; La conception et la mise en œuvre de la stratégie commerciale du fonds ; La gestion administrative, technique et financière du fonds ; La conception des schémas de liaison entre le fonds et le financement des projets de développement sélectionnés. Le partenariat est ouvert à tout opérateur ou bailleur intéressé par ce fonds et ses activités.
    Revenus attendus 
    - Dividendes provenant de la distribution des bénéfices ;
    - Plus value de cession au moment de la cession des actions ;
    - Produits financiers provenant éventuellement des placements financiers.

 

    6. Démarche méthodologique
    (i) Information et sensibilisation de la population du Sud-Comoé et d’ailleurs ;
    (ii) Mise en place d’un cadre institutionnel de gestion du fonds (création de la société avec acte notariale)  ;
    (iii) Ouverture à l’origine des comptes du Fonds pour les souscriptions auprès d’établissements financiers notamment la BNI, ECOBANK, et NSIA, SGBCI. Mais depuis Avril 2016 tous les autres comptes ont été fermés au profit de celui de la BNI notre partenaire ;
    (iv) Souscription au capital toujours en cours.

 

CONCLUSION

Le fonds d’investissement constitue un instrument important pour l’attraction des investissements locaux, nationaux et internationaux. A travers cette initiative, la Région ambitionne de mettre en place les leviers de croissance et de développement économique et social dans le Sud-Comoé.