• contact@regionsudcomoe.ci
  • +225 21 30 55 97 / 98

Mot du Président du Conseil Régional du Sud Comoé - Docteur AKA Aouélé lors de la visite du Président de la République SEM Alassane Ouattara

Les populations du Sud-Comoé sont heureuses et fières de recevoir le Président de la République et la Première Dame à l'occasion de cette visite historique. Elles souhaitent par ma voix, le traditionnel AKWABA au couple présidentiel, à toutes les autorités et à tous les invités qui nous font l'honneur de séjourner dans notre région. Bienvenue chez vous, dans une région qui ambitionne de devenir un eldorado, une zone active, attractive et prospère,un espace de solidarité et de bien-être.

Le Sud -Comoé adhère pleinement à la vision de l'émergence de la Côte d'Ivoire développée par le Chef de l'Etat, et la Région a déjà entrepris et réalisé de nombreux projets dans cette perspective, en vue de compléter harmonieusement les efforts consentis par le Gouvernement. Pour ce faire, nous avons fait le choix de concentrer nos actions sur les trois secteurs prioritaires que sont : l'Education, la Santé et l'Industrialisation. En matière d'Education, qui est un facteur clé de l'émergence, la Région a fait le pari d'investir dans les générations futures, d'investir dans l'avenir de la Côte d'Ivoire. Pour matérialiser notre volonté de contribuer de manière active à la formation des élites de demain, nous avons investi 2,2061 milliards Francs CFA entre 2013 et 2015. Ces ressources nous ont permis de construire, à ce jour, 10 Collèges, 02 lycées, 168 salles de classes, et de livrer 3 957 tables - bancs aux établissements de la région. Dans le domaine de la Santé, autre pilier de l'émergence, le Conseil régional amplifie les efforts du Gouvernement, et s'efforce de rapprocher les établissements sanitaires des populations, particulièrement en milieu rural, tout en renforçant leur niveau d'équipement. A cet effet, 877,715 Millions F CFA ont été investis et ont permis de mettre à la disposition de nos administrés de nombreux centres de santé et maternités, que ce soit à Adjouan, à Kouakro, à Toumanguie village, etc.

En matière d'Industrialisation, qui concourt à la création d'emplois, nous avons donné la priorité à la transformation des nombreuses productions dont regorge la Région, telle qu'en témoigne la construction de l'usine Sud Comoé Caoutchouc, une initiative de cadres de la région. Cette petite unité industrielle a créé 280 emplois directs, favorisé le développement de la production d'hévéa, et généré d'importantes recettes fiscales.

Cet aperçu de notre intervention, dans trois secteurs prioritaires, n'est certes pas exhaustif, mais il illustre la parfaite cohérence d'action entre les différents niveaux de Gouvernement, de même que notre contribution à l'émergence de la Côte d'Ivoire.

Les perspectives qui se présentent nous donnent des raisons d'avoir foi en l'avenir, avec la concrétisation prochaine de plusieurs projets qui viendront conforter nos acquis et contribuer à apporter une réponse à la préoccupante question de l'emploi des jeunes : la mise en service de l'usine de traitement de crevettes et de poissons à Grand-Bassam ; la construction d'une centrale thermique à Maféré ; l'ouverture de l'Office Régional du Tourisme à Grand-Bassam en partenariat avec Côte d'Ivoire Tourisme ; la construction d'une station éolienne dans les Îles Ehotilé à Adiaké ; et le Fonds d'investissement privé du Sud-Comoé, dénommé Sud-Comoé Invest, qui viendra contribuer au financement de projets générateurs d'emplois dans la région.

Toutefois, au regard des nombreuses attentes de nos populations, nous avons encore des défis importants à relever. C'est ce à quoi l'équipe du Conseil régional s'emploie chaque jour, avec le précieux soutien des populations dont la confiance constitue une source de motivation. Parlant de soutien, je saisis cette opportunité pour exprimer ma reconnaissance aux cadres et aux élus du Sud-Comoé, aux membres du Gouvernement, avec à leur tête le Premier Ministre Daniel Kablan DUNCAN, pour le soutien important qu'ils nous accordent dans notre œuvre de développement.

J'exprime également ma gratitude, et celle des populations du Sud-Comoé, à la Première Dame pour la bienveillance qu'elle nous témoigne, et renouvelle notre attachement ainsi que notre engagement au Président de la République, dont l'action s'inscrit dans la continuité de celle du Président Houphouët-Boigny, bâtisseur de la Côte d'Ivoire moderne. La Région du Sud-Comoé est confiante en son avenir, et en celui de la Côte d'Ivoire. Nous sommes convaincus que toutes les deux sont engagées sur un chemin vertueux, qui fera de notre Région, qui a été par le passé la porte d'entrée de toutes les mutations qui ont façonné la Côte d'Ivoire moderne, la Région qui symbolise l'émergence de notre pays. Bon séjour dans le Sud-Comoé.

 

Dr Aouélé AKA / Président de la Région du Sud-Comoé